Docq (rue Gustave)

La rue s’appelait, Rue des Remparts, et fut rebaptisée du nom de Gustave Docq (1833-1906), brasseur et grand mécène, 4e bourgmestre de Gembloux de 1872 à 1903. (le plus long maïorat de Gembloux à ce jour). Pendant ce mandat, la ville est dotée d’un nouvel Hôtel de Ville en 1875 en remplacement de la maison de ville qui se trouvait Grand Rue, à droite des grands escaliers qui mènent à l’église. En 1876 la ville commence à se doter d’égouts et en 1892 l’Orneau est recouvert (place de l’Orneau – rue Théo Toussaint). L’année suivante voit l’apparition de la ligne de chemin de fer vers Jemeppe-sur-Sambre et en 1888, la clinique (hospice) Delrue. A partir de 1898 le téléphone fonctionne dans la ville. Gustave Docq lègue de l’argent par testament pour l’édification de la statue du moine Sigebert, inaugurée en 1910, et pour le placement d’un bourdon de plus de 5 tonnes dans le beffroi.

docq1

Gustave DOCQ (1833-1906) – bourgmestre
(Bull. 75 – CRAHG – p.10 – 2013)

docq2

Monument funéraire au cimetière de Gembloux – photo personnelle


La rue relie le croisement des rues Sainte-Adèle/Chien Noir/Pierquin, à la place Saint-Guibert

docq3

source Delcampe.be

Sur la carte postale ci-dessus, du début 19è sans doute, apparaît la dénomination de « Tour Hubin »

En effet, la maison forte (maison du Bailli) située dans le parc d’Epinal, occupée par les services communaux, collège et bourgmestre (ainsi que le musée de la coutellerie) «  a été rachetée en janvier 1951 à la famille Gérard qui y résidait depuis 1881. Avant cette date et depuis la fin 18è, la maison forte, dépendance et parc appartenaient à la famille Hubin qui y exploitait une brasserie«    (source La Maison du Bailli de Josy Muller).

 

docq4

Rebaptisée Tour du Guet

docq5

Le long du parc d’Epinal, en face de l’Athénée, en descendant vers le centre ville 
carte postale datée de 1907 –  Delcampe.net – éditeur: 2047 G.H.ed A

docq8

docq13

 date probable 1957 – éditions Duculot

docq9

1909 – auteur inconnu  – Delcampe.net

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dans le virage vers l’Athénée Royal se trouvait la villa « Matagne » ou Villa des Remparts.

docq14

à la rentrée des classes 70-71
document de famille – remerciement à Martine De Doncker

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le croisement avec les rues Albert et du Huit Mai
en 1954 © KIK-IRPA, Brussels (Belgium), cliché M120372 et de nos jours

15.PNG

collection personnelle – à droite vers les Closières et l’Athénée Royal


 

docq24

en 1914 – photographie Laflotte – © KIK-IRPA, Brussels (Belgium), cliché A112882]


La rue abrite aussi la chapelle Notre-Dame des Remparts, l’Académie Debecker, le Collège Notre-Dame, l’Athénée Royal, l’entrée du parc d’Epinal. Autrefois, la poste s’y trouvait aussi au coin de la rue du Huit Mai (actuellement parking de l’hôtel communal).

 

docq26

La poste pendant la Grande Guerre – coin de la rue du Huit Mai- collection CRAHG

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Différents aspects de la rue de nos jours (2016)

GALERIE… pour voir en grand

Sources

Bulletin du CRAHG n° 75 – 2013 – article Michel Condrotte.
La Maison du Bailli de Josy Muller.
cartes postales sur Delcampe.be
Editions Duculot
photo personnelle merci à Martine Dedoncker.

Institut Royal du Patrimoine Artistique
photographie Laflotte
Cercle Royal Art et Histoire de Gembloux – remerciement Beka E. président

© Jm Gilles 2019

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s