AVANT 1800

900 – selon la légende, Guibert plante son bâton qui devient un arbre (aubépine) pour la paix conclue avec les Hongrois, à la chaussée Romaine, vers l’Agasse..

946 charte donnée à Gembloux par l’empereur Otton.

962 – 23 mai – décès de Guibert à Gorze, en Lorraine.

1018 -Début de la construction de l’église abbatiale (jusque 1021)
1022 – Inauguration du nouveau monastère par Olbert.
1048décès de Olbert à Liège.
1112décès de Sigebert.
1136incendie de la ville le jour du vendredi saint.
1153 – Construction des Remparts. Gembloux est la première ville fortifiée du Brabant.
1185 – sac et incendie de la ville par Henri l’Aveugle, comte de Namur.
1228 –  fondation de l’abbaye cistercienne d’Argenton par Guillaume de Harenton et sa femme Ide.
1230 – acquisition par l’abbaye de Saint-Pierre La Motte ou ferme de Liroux.
1400 –  fondation de la société des archers maniant l’arc d’Airain.
1414pavement des places de la ville.
1478 – rehaussement du clocher Saint-Sauveur (Beffroi) pour y encastrer une horloge.
1489 – période où l’on voit plus d’habitations en dehors des remparts que à l’intérieur.
1490incendie de fermes (guerre) et forte diminution de la population.
1512 – vers – édification d’une tour à la porte du Chien Noir.

1531
– 22 janvier, visite de Charles-Quint à Gembloux sous l’abbé Papin.
– nouveau rehaussement du beffroi pour en faire une tour de guet.

1536 invasion de rats combattue grâce à de terribles gelées et de fortes chutes de neige.
1537 – 1er octobre – visite de Marie de Hongrie.
1554 – les fermes de Sart Ernage et de la Marcelle détruites par la guerre.
1578 – épidémie de peste.
1594faillite de la ville.
1637 – répression du crime de sorcellerie dans le comté. Après un procès sommaire, des femmes sont étranglées et brûlées. Le 12 décembre, exécution de Catherine Prunet sorcière à Lonzée et d’autres jusqu’au 6 janvier 1638.
1678 – Un incendie à Gembloux, la Grand Rue est dévastée. L’église Saint-Sauveur est détruite.
1712 – un incendie dévaste le centre de la ville. Les maisons de la rue del Croix (Grand rue) restent de longues années en ruine.
1756 – reconstruction de l’église de Bothey.
1793 – 6 février, élection de Charles Linoy comme maire. L’abbé sauve les registres de l’abbaye et les écrits de Sigebert de la destruction.
1794 – 7 juillet, fuites des derniers moines, prélude à l’abandon de l’abbaye.
1795 – le 7 octobre, le notaire de Savoye est élu maire.
1796 – premier septembre, le Directoire promulgue une loi qui supprime tous les ordres religieux de Belgique et la confiscation de ses biens pour la République.