Tailleuses et lingères

Un atelier d’apprentissage (école libre pour tailleuses et lingères) dispensait ses cours  dans la commune de Gembloux, rue de la Poste (anciennement rue aux Poissons), actuellement rue du Huit Mai. Elle était aussi appelée « La Ligue » selon certains témoignages et pourrait donc être une antenne de ce qu’on appelait la « Ligue des Femmes » (Ligue ouvrière chrétienne)

 

cout8.PNG

photo détail – Auguste Hoc. – un peu avant 1900 ?

Il était situé à peu près où se trouvent actuellement les escaliers qui donnent accès à l’Esplanade communale (après l’entrée du parking souterrain). Sur la photo ci-dessus des années 1900 – 1905, on voit ce bâtiment, entouré de jaune. Juste après, était La Poste, au coin de la rue Docq.

 

cout14

source Delcampe.be – 1910 – auteur inconnu

Au-dessus de la rue, à droite, à peu près où on voit 3 personnes réunies près du trottoir.

cout9.PNG
A gauche, après les escaliers, emplacement approximatif, de nos jours.

C’était un atelier agréé par l’Etat, sous l’égide du Ministère de l’Instruction publique.

 

cout15

Épinglettes de la Ligue ouvrière des Femmes Chrétiennes – document Rémy Bauvin

En 1906, Victoire Cappe fonde les Ligues ouvrières féminines chrétiennes et un syndicat d’ouvrière qui se nomme « le syndicat de l’aiguille », ceux-ci sont créés dans le but d’améliorer les conditions de travail des ouvrières de l’époque.  Le syndicat de l’aiguille développe dès le départ une série de services tels qu’une caisse de mutuelle, un cercle d’étude et des cours d’apprentissage.

 

LA VIE DES ÉLÈVES…

cout1.PNG

non daté – document Philippe Depireux

 

cout2.PNG

non daté – document Philippe Depireux

 

cout4.PNG

Fancy Fair à l’Atelier – 1943 – devant l’entrée de l’école – document Paul Bauvin.

 

cout5.PNG

En hiver 1937-1938 – élèves de 3ème année – document Paul Bauvin.

 

cout6.PNG

début de la guerre 40 ? – document Paul Bauvin

Debout, Marie Labarre, Reine Torrekens, ?, Suzanne Vassart (ma tante, maman de Philippe Depireux)

 

cout7

document Paul Bauvin – non daté 

 

cout10.PNG

document Paul Bauvin – 1933 – 1934

Nelly, Mimie, Catherine, Antoinette. Mimie, (la jeune femme à lunettes, au joli sourire et les cheveux bouclés) que l’on voit sur plusieurs photos, est Marie-Louise Torrekens
( † 02 février 2011) l’épouse de Désiré Bauvin. Ils ont fondé une grande famille bien connue à Gembloux.

 

cout11.PNG

document Paul Bauvin – 1933 – 1934

 

cout12.PNG

non daté – « Excursion de l’école à Clervaux… » – document Paul Bauvin.

 

 

Pour voir en grand..

 

 

Sources:

-Wikipedia – Delcampe.be – archive Auguste Hoc.

Merci pour les documents à:  Paul Bauvin, Philippe Depireux, Jacquy Delfosse, Evelyne Legros, Gilbert Despontin (†) et Remy Bauvin (†).

Merci pour les témoignages à : Claire Bauvin, Nadine Cauwaerts, Martine Guillaume, Daniel Depireux, Philippe Depireux, Evelyne Legros et Remy Bauvin (†).

—————————————-

Jm Gilles – 2020