Marchands de glace

Notre jeunesse a été marquée par les marchands de glace, en magasins ou ambulants. Des boulangers, pâtissiers, vendaient aussi de la glace, comme Fernand Godfrine, rue du Moulin ou encore Suetens, Grand’Rue,  par exemple.

Il y avait les magasins Fallaux  (Léon Art), rue Notre-Dame 16, par exemple, juste à droite de l’entrée du Tienne Galhoz ou Hucorne, même rue, juste à gauche de l’entrée du Tienne;  et bien sûr, les marchands ambulants dans leurs voitures colorées et affriolantes auprès desquelles se pressaient les enfants mais aussi les plus grands, en quête de rafraîchissement…

la camionnette de marque Fordson de Léon Art, dit Fallaux, qui était établi 16 rue Notre-Dame. Ici, place Séverin à Grand-Mail devant l’ancienne école des filles, dans les années 1950’sdocument de famille – merci à Michel Vandersmissen

le glacier Larive, bien connu dans nos rues depuis les années 1970’s
qui vendait du poisson en hiver. Ici, rue Hambursin,
document de famille – merci à Michel Piérard

marchand de glace ambulant – camionnette Renault 4 –
près de l’école, à Ernage, en 1965
document de famille – merci à Agnès Vassart

 

GALERIE … pour voir en grand