Gibraltar (rue de)

Avant elle s’appelait « rue des Buses » avec son prolongement dans la rue Reine Astrid.
La source des Buses, près de la fin de la rue, descendait jusqu’à la rue Léopold, par la rue Reine Astrid, par la place Saint-Guibert, la rue Docq et la rue Pierquin. L’eau issue des sources était conduite en partie vers l’abbaye par des « buses » et une autre partie s’écoulait à ciel ouvert. On ne connaît pas le pourquoi du changement du nom en Gibraltar, peut-être en raison de l’étroitesse de la rue.

Elle s’ouvre dans l’avenue du Maréchal Juin, (ancienne rue du Bordia), un peu après les « Quatre Coins », sur la droite, et aboutit par deux branches, d’une part dans l’avenue des Combattants, (un peu plus haut avant le pont du chemin de fer) d’autre part, en face de la rue Reine Astrid. L’ancienne brasserie Dubois produisait, entre autres, une bière forte qu’elle avait appelée « la Gibraltar » en relation avec le nom de la rue.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Entrée de la rue, avenue des Combattants, en face de la rue Reine Astrid

gib2.PNG

coin gauche, avec les bureaux et administration de l’ancienne brasserie Dubois

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Entrée juste avant le pont du chemin de fer, avenue des Combattants. En haut du pignon de la maison blanche à gauche, sur le coin de l’Avenue des Combattants, on peut voir une niche murale avec une statuette de la Sainte Vierge.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

On descend la rue en longeant la ligne de chemin de fer. La ligne 144 vers Jemeppe-sur-Sambre, longe la rue. Elle passe sous le pont de l’avenue des Combattants pour rejoindre Chapelle-Dieu, la Vôte, et puis vers Mazy

gib7.PNG

Si on se retourne on voit, l’avenue des Combattants

gib8.PNG

On arrive à la fourche: à gauche, la partie de la rue qui retourne à peu près en face de la rue Reine Astrid, à droite la partie qui aboutit à l’avenue du Maréchal juin, le long des anciens ateliers de la brasserie Dubois.

gib10.PNG

Entrée de la rue depuis l’avenue du Maréchal Juin

gib13.PNG

Clin d’oeil:  sur la façade d’une maison

 

gib9.PNG

L’arrière de l’ancienne brasserie et puis ateliers Dubois

gib11.PNG

Plaque à l’entrée de la rue côté avenue Maréchal Juin. A noter que la plaque, à l’autre bout de la rue, près du pont du chemin de fer de l’avenue des Combattants, stipule:
« rue Gibraltar » et non pas « rue DE Gibraltar ».

Le tronçon de l’avenue Maréchal Juin à l’Avenue des Combattants était le Chemin n° 28 de lAtlas des Voiries vicinales de 1841. Le petit tronçon qui s’y embranche et continue dans la rue Reine Astrid était le chemin n°32.

 

Pour voir en grand…

 

Sources:

Gembloux, la ville et l’abbaye – TOUSSAINT Joseph – Editions de l’Orneau – 1977.
Rues de Gembloux – Cercle Royal Art et Histoire – Administration communale.
Atlas des Voiries vicinales de 1841 sur Geoapps.wallonie.be
Remerciement à Pierre Fourneau.

Réalisation Jm Gilles – 2019

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s