Tournay Paul (rue)

Cette rue (280 m) relie la rue Sainte-Adèle à la rue Elisabeth. C’est une des rares rues de Gembloux (avec la rue Puits Connette, Abbés Comtes)  encore pavée. Elle est traversée par le chemin des Closières, qui fait la jonction entre la rue de la Vôte et l’Athénée Royal, rue Docq. Elle porte le nom d’un médecin généraliste, né à Gembloux le 03-10-1850 à Gembloux, et y décédé le 05-01-1926.

tou1

Le docteur Paul Tournay – circa 1914-1918

tou2

coll. CRAHG – Docteur P. Tournay assis à gauche

Il fait ses études de médecine à l’Université Libre de Bruxelles et a pratiqué son art dans notre ville. Pendant plus de 25 ans, il est conseiller communal, et par deux fois, conseiller provincial. Son père natif de Corroy-le-Château a aussi été conseiller communal et greffier à la Justice de Paix de Gembloux, et son grand-père était receveur des contributions. Un de ses frères, Georges, mort jeune, avait aussi fait la médecine et était occupé à l’Institut Pasteur à Paris. Un autre frère, Léon, aussi décédé jeune à 29 ans était vétérinaire. Sa maman, Angélique Durieux était native de Sombreffe.

Paul Tournay a fondé la section de la Croix Rouge de Gembloux. Son ancienne maison se trouve rue Sainte-Adèle, au pied du bas de la rue. 

© 1974 – KIK-IRPA, Brussels (Belgium), clichés  M120099-8

De nos jours….

Juste à côté du bas de la rue, un vieil escalier en pierre bleue 
relie la rue Tournay à la rue Sainte-Adèle. Le bas de l’escalier, rue Sainte-Adèle

Quand j’étais enfant, avec mes parents, en venant de la rue du Moulin, on montait  le dimanche matin cet escalier, comme un raccourci, pour aller au temple protestant de la rue Tournay.

tou9.PNG

A droite après le gros arbre, le temple protestant.
Dans le fond les escaliers qui aboutissent dans la rue Ste-Adèle

tou10.PNG

Le temple protestant.
A droite de la haie, sur l’extrême droite, départ du chemin des Closières vers l’Athénée.

tou11.PNG

Vue depuis la rue Elisabeth. Au bout de la rue, le virage, l’escalier, et la rue Ste-Adèle.

Vues vers le haut vers la rue Elisabeth.

—————————————————————–

tou15

Années 1950 ‘s

« c’est une vue de la rue Paul Tournay depuis la maison de mes parents.
Pas encore de construction entre chez eux et le temple protestant à gauche.
La première maison à droite était celle des parents, et donc maison natale du peintre André Mohimont. Tout au-dessus on aperçoit une maison de la rue Elizabeth (chez Fernand le coiffeur) ; ce coin était appelé « le Congo », j’ignore pourquoi. » 

tou14

Années 1950’s

à droite, on voit la naissance de l’escalier vers la rue Ste- Adèle. A gauche, le bâtiment est l’ancienne coutellerie Jadot rue Ste-Adèle. La maison juste devant a été détruite.

 

(commentaires et documents Philippe Moutoy) 

——————————————————-

Pour voir en grand…..

 


Sources:

Balat – Institut Royal du Patrimoine Artistique
Collection Cercle Royal Art et Histoire de Gembloux

Gembloux dans la tourmente de la Première Guerre Mondiale
pages 47-48- 65-83 – 240
(Presses Agronomiques de Gembloux – CRAHG – Legros – Van Eyck – Van Lippevelde)

Studio Auguste Hoc
Généalogie Manfred Martin.

Remerciements: Philippe Moutoy, Stéphane Thomas.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s