Séverin (place) – Grand-Manil

Anciennement, place de Grand-Manil, on y jouait à la balle pelote. On la renomma « Séverin » en hommage au poète gembloutois Fernand Séverin. Il était né à la ferme de Penteville en 1867. Après des  études de philosophie et lettres à l’U.L.B., il enseigne à Virton , et à  Louvain (1896). Il est nommé en 1907 à la chaire d’histoire de la littérature française de l’Université de Gand.  C’est à Gand qu’il mourra le 4 septembre 1931 au terme d’une vie méditative, consacrée aux arts, à sa famille et surtout à la poésie. Il existe une rue Séverin à Schaerbeek.

sev1

portrait de Fernand Séverin

Honneur à Fernand Séverin: texte de Emile Dave – Société Royale Sambre et Meuse.
Le Guetteur Wallon –  1953 – © Université de Namur

Au bout à gauche, le début de l’avenue Bedoret, vers le château.

Dany Lambert nous précise que:
 
A gauche, avant la ferme du fond (Haquenne), il y avait un escalier qui permettait d’aller puiser de l’eau dans le ruisseau (Le Poncia). On y déposait des bateaux (bouchons) que l’on suivait en courant jusqu’au confluent avec l’orneau…..une époque !!!

sev6.PNG

source delcampe.net – non daté – à droite, la rue Lucien Petit.

sev7.PNG

L’école des filles… à gauche, la rue Verlaine – non daté – Delcampe.be

sev8.PNG

source Michel Vandersmissen

La camionnette de marque Fordson de Léon Art « dit Fallaux »,  (marchand de glace établi rue Notre-Dame) , devant l’école des filles, dans les années 1950’s

sev9.PNG
le carrousel du forain Mr. Croon, années 50
document collection privée: Jean-Marc Croon

sev10.PNG

carte postale, éditions Leberger, 1956

sev21.PNG.jpg

A gauche et à droite, les rue Verlaine et Lucien Petit rejoignent la rue de l’Entrée Jacques.
© Google Maps 2018

sev20.PNG
communiants en marche vers l’église – fin des années 60
document courtoisie Christian Fadeur

 

sev12.PNGL’entrée de l’ancienne « école des filles »

panorama – 1935 – On distingue la place à gauche, au pied de l’église Sainte-Thérèse

sev22.PNG
Arrivée sur la place au bout de la rue Lucien Petit. Sur la place se trouvait un cabaret nommé « Paradis ». Vraisemblablement au coin de la rue du Paradis, à droite de la photo.

sev17.PNG

On le voit ici repris sous la dénomination « Cabaret Paradis »
extrait de la carte de Belgique – Ferraris 1777

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Quelques aspects de la place…

sev23.PNG
en 2009 –  A gauche le coin vers la rue du Paradis (ancien cabaret), devant la rue Verlaine qui remonte vers l’Institut Horticole et la rue Entrée Jacques.
photo courtoisie Boesanakan-Andorr

Quelques liens:

Fernand Séverin: évocation sur le site de Marc DelforgeGembloux Autrement
Timbre spécial Fernand Séverin
Académie royale de Langue et de Littérature françaises de Belgique

 

Pour voir en grand…

Sources

Le Guetteur Wallon 1953
Université de Namur
Delcampe.be
Carte De Ferraris 1777
Editions Leberger

Remerciements à:

Michel Vandersmissen – Jean-Marc Croon – Christian Fadeur – Boeselakan Andorr – Dany Lambert

Jm Gilles – 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s