Lejeune Jules (pensionnat-ferme)

En 1892, un jeune officier gendarme, le lieutenant Loppens, mobilise les bonnes volontés pour créer la Société Royale des Enfants Martyrs de Bruxelles, la première association du genre en Belgique. En effet, déjà les associations de défense animalière existaient mais les belles âmes sensibles de l’époque ne s’émouvaient guère du sort des enfants battus et abandonnés. La même année, le ministre de la Justice, Jules Lejeune, établit la première circulaire ministérielle sur la protection de l’enfance. C’est lui qui sera aussi à l’origine de la première loi sur la protection de la jeunesse, votée vingt ans plus tard en 1912. L’origine de la création du Pensionnat Jules Lejeune remonte donc à 1892, date à laquelle des philanthropes créent « la Société Protectrice des Enfants Martyrs ». (1892-1912).

Pour les enfants « indisciplinés » qui ne peuvent être placés, elle ouvrira en 1912, une ferme école à Ernage qui sera baptisée en souvenir de son protecteur « Ferme école Jules Lejeune ».

 

lej22.PNG

© Google Earth 2009

Elle sera installée au coin de la Nationale 4 et de la Chaussée Romaine, à droite, direction Ernage, juste à la limite administrative du village .

Toutes les dispositions sont prises pour y installer, en deux sections séparées, une ferme école pour 40 garçons et une école ménagère pour le même nombre de filles. Mais ce projet n’est pas réalisé, car depuis l’application de la Loi de 1912 sur la protection de l’enfance, le nombre d’enfants des deux sexes confiés à la Société augmente rapidement et les installations sont insuffisantes. Aussi l’école ménagère ne sera aménagée qu’en 1913.

lej1.PNG

Jules Lejeune(1828-1911), ministre d’Etat – n° du 26 février 1911 – Patriote Illustré

En 1914 la guerre éclate, les enfants sont évacués pour la plupart; pourtant en 1915, suite à l’intervention de la Protection de l’Enfance, les établissements seront à nouveau ouverts. En 1919, le titre de « Société Royale » est octroyé à la Société qui, la même année, est une des premières à bénéficier de la personnification civile. En 1920, l’école ménagère est transférée à Walhain-Saint-Paul.

 

HIER

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Cette ferme école fut donc créée pour aider, éduquer les orphelins ou les enfants abandonnés. Les enfants y recevaient une formation horticole et agricole, deux matières très bien connues et enseignées dans notre ville. En 1957, l’Etat a racheté le site pour en faire une station de physique et chimies agricoles dépendant du Ministère de l’Agriculture.

 

AUJOURD’HUI

Ce diaporama nécessite JavaScript.

GALERIE…

 


Sources:

Journal Le Soir 06/06/1992
Wikipedia
Google Earth Pro 2009

« Le Patriote Illustré » du 26 février 1911
Remerciement à Michel Champagne
http://tchorski.morkitu.org/8/ernage-01.htm
Delcampe.be  

Voir aussi:

Lostground 
Urbex

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s